robe d’audience

robe d’audience

La robe d’audience à travers les pays

Les tenues vestimentaires du monde juridique sont très codifiées en France. Ainsi, que ce soit les greffiers, les magistrats, les avocats ou tout autre membre de l’Institution judiciaire, toutes les professions de ce milieu se distinguent par des tenues sensiblement différentes.

Mais qu’en est-il par-delà les frontières ?

Nous allons explorer différents pays afin d’y découvrir leurs propres codes et caractéristiques quant aux exigences ou libertés vis-à-vis de ce vêtement si particulier.
Les robes d’avocats en France et en Belgique

robe d’audience
robe d’audience

En France, les robes d’avocats sont noires, disposent de 33 boutons, d’un rabat, d’une épitoge, et peuvent être accompagnées de gants blancs et d’autres accessoires plus ou moins discrets.
En Belgique, le code vestimentaire est dicté par un arrêté du Roi. Les règles sont les suivantes : la toge se doit d’être noire, fermée à l’avant, avec de larges manches ainsi qu’un rabat blanc. Vient ensuite l’épitoge et une fourrure blanche. Néanmoins, cette règle ne s’applique pas toujours, et que ce soit devant les justices de paix ou devant les commissions administratives, les avocats peuvent plaider en tenue civile.

Les tenues d’audience en Italie

L’Italie dispose elle d’autres caractéristiques notables. En effet, les règles liées au port de la robe sont définies selon l’ordre des professions des avocats et procureurs. Selon ces dernières, il est stipulé que la toge se doit d’être ouverte, et disposer d’un large col, orné de trois bandes de trois centimètres de haut. Les manches sont dotées de barrettes de velours, elles aussi de tailles strictement définies. D’autres éléments permettent de distinguer les particularités des avocats selon leurs appartenances au barreau ou au barreau spécial.

Ceci est en effet attesté par une différence entre des cordons de différentes couleurs. Enfin, une cravate ample ornée de velours vient compléter l’ensemble.

Les tenues d’audience en Angleterre et aux États-Unis

L’Angleterre offre quant à elle une particularité singulière, abandonnée dans beaucoup de pays : le port de la perruque. En effet, dans les affaires pénales, la perruque est obligatoire pour les avocats.
Le reste du temps ils portent une toge noire disposant d’un col blanc orné de deux bandes blanches.

robe d’audience
robe d’audience

Il est néanmoins intéressant d’observer qu’aux Etats-Unis, les règles sont beaucoup plus souples au niveau des tenues vestimentaires et de leurs caractéristiques, ces dernières n’étant pas désignées officiellement.

Ainsi, les avocats plaident en tenue de ville, favorisant néanmoins un costume noir d’excellente facture.

Les toges dans le reste du monde

Les règles autour des robes d’avocats variant d’un pays à un autre, voire même au sein d’un pays en lui-même, rendent ces coutumes très riches et variées.
Nous pouvons constater au fil des années et à travers différentes régions, les habitudes se modifier et changer, s’adaptant à l’évolution de la société.
Si certain pays conservent un attachement très fort à la symbolique de ce vêtement professionnel, certain délaissent des accessoires ou modifient certaines spécificités, comme la longueur ou les accessoires qui accompagnent ces toges.
La caractéristique commune de ces robes, réside aujourd’hui principalement dans la qualité des matières utilisées, et la façon dont elles sont confectionnées.
En France l’atelier Petit notamment, spécialisé dans les costumes d’audience, dispose d’une reconnaissance dans ce milieu pour son travail extrêmement qualitatif.

Confectionnant des tenues respectueuses des traditions, ils disposent d’un savoir-faire apprécié par-delà les frontières.